Savez-vous ce qu’est un « visu » ?

Aujourd’hui, on entre dans le monde secret et tabou des libertin.e.s… Un monde mal connu, souvent hâtivement jugé ou vu de manière caricaturale. Parce que, rappel : nous vivons dans une société très normée qui n’aime pas ce qui dévie de la morale bien pensante 😉 Pourtant, dévier de la morale bien pensante, ça peut être l’occasion de découvrir de nouvelles choses sur soi, voire dans certains cas, d’ouvrir des portes dont on ignorait jusqu’à l’existence 😁

J’ai écrit une publication sur le libertinage il y a… longtemps. Si vous n’êtes pas familier.e avec le concept de libertinage, n’hésitez pas à aller y jeter un oeil avant de lire la suite de ce post.

Pour revenir aux soirées « visu », de quoi s’agit-il ?
Ce sont des soirées de rencontre entre libertin.e.s dont le but est de se voir en « vrai » – et non de « consommer » (en tous cas, pas sur les lieux du visu 😉). En général, ces soirées sont planifiées dans un bar ou autre lieu public ou privé où l’on boit et danse (on ne s’y déshabille pas, il n’y a pas d’acte sexuel, comme dans un bar, quoi), par un organisateur – un site de libertinage, par exemple. Les participant.e.s, des membres du site, s’y inscrivent si nécessaire et y viennent seul.e.s ou en couple, en tenue classe, pour rencontrer les personnes avec lesquelles iels ont discuté sur ledit site. L’objectif est donc très clair : il y a d’une part la concrétisation d’une rencontre virtuelle, et d’autre part, appelons un chat un chat, du « repérage » 😄, puisqu’on y rencontre aussi plein de gens dont on n’a même pas croisé le profil en ligne.

J’entends d’ici les remarques de certain.e.s : « du repérage ? Mais c’est ignoble ! » Ah bon ? Pourtant, c’est aussi ce qui se passe dans les bars, boîtes et de nombreux autres lieux qui réunissent des gens hors du monde libertin, sauf que dans le cas du visu, tout le monde sait et assume pourquoi iel est là 😉 Ne jugeons pas trop vite ce que nous ne connaissons pas…

Les libertin.e.s qui s’y sont rencontré.e.s peuvent ensuite décider de pousser plus loin la rencontre ou non, sachant que tout.e libertin.e digne de ce nom doit avoir pour règle numéro 1 le respect de l’autre : non, c’est non, inutile d’insister, au risque de passer pour l’abruti.e de service (et potentiellement de se faire sortir). A noter que dans un visu comme en club ou ailleurs, on n’est jamais obligé à rien et que l’ambiance est sexy et plutôt bon enfant. Reste à bien se renseigner pour choisir le visu où on a plus de chance de se sentir à l’aise… et si possible d’y aller avec un.e complice ou un.e ami.e.

Le monde du libertinage vous intéresse mais vous n’êtes pas certain.e de vouloir vous lancer ? Le visu est une bonne manière de tâter le terrain en mode « soft ».
Comment savoir où et quand il y a un visu ? Le plus simple est de s’inscrire sur un site libertin comme BelSwing, par exemple. Créez votre profil (aucune obligation de mettre une photo de votre visage, utilisez un pseudo). Pour obtenir certaines infos spécifiques, il peut être nécessaire de devenir membre VIP (payant).

Curieux.se ? Vous ne risquez pas grand-chose 😉 Je vous souhaite une belle découverte !

Besoin d’un coaching de vie ou sexo ? Contactez-moi 😊 ! => https://sexopepite.com/contact
Vous voulez recevoir mes articles directement dans votre boîte mail ? Abonnez-vous en bas de mon blog sexo : https://sexopepite.com/blog/

%d blogueurs aiment cette page :