Cunni – quoi ?

L’art du cunnilingus… tout un univers 🤩

A l’origine, le vrai nom, c’est cunnilinCTUS (du latin cunnus « vulve » et lingere « lécher »). Et encore. Ethymologiquement, le cunnilinctus (la cunnilincta ?), c’est la personne qui fait la chose. Bref, je parlerai de cunni pour éviter toute faute de langue. Voilà pour la partie « demain je brille en société avec ma dernière découverte » 😅

Le cunni, donc, a ses amateur.e.s et ses détract.eur.rice.s.Les gens qui n’y tiennent pas trop mettent souvent en avant l’odeur, le goût, le côté fluide (la cyprine), une mauvaise expérience ou les complexes (vous savez, ces trucs que nous chuchotte la petite voix pourrie pour nous faire croire qu’on n’est pas comme il faut). Et ça peut être un souci chez la personne qui donne comme chez la personne qui reçoit.Quelques petits rappels juste pour la forme :
– vous avez peur que votre odeur/goût n’incommode l’autre ou vous n’aimez pas votre vulve ? D’abord, faites-lui confiance, à l’autre. S’iel a envie de vous (et de s’) offrir ce plaisir et qu’iel vous attire, c’est qu’il y a compatibilité. Si votre hygiène intime est bonne, relax et profitez du moment, ça vaut le détour 😊 Sachez aussi que la vulve parfaite, comme le corps parfait, c’est une légende ! Parce que chacun son corps et chacun ses goûts 😁
– vous hésitez parce que vous avez eu une expérience bof à ce niveau ? De nouveau, chaque personne et chaque situation sont différentes, ne l’oubliez pas. Rester sur une mauvaise impression quand on n’y est pas obligé.e, c’est dommage…
– ce n’est pas votre truc, point final ? Rien ne vous oblige à donner ou à recevoir ce genre de caresse (ni aucune autre, d’ailleurs). Pas envie ? Déclinez poliment. Et c’est pas grave. Il y a beaucoup d’autres choses possibles, c’est comme pour la pénétration 😉

Et puis il y a les amateur.e.s. Celleux-là vous diront que c’est l’un des plus beaux moments d’échange au monde 😉

Pour ce qui est des techniques, il y a mille choses sur internet, je ne vais pas vous écrire un énième article là-dessus.Pour moi, s’il faut retenir quelque chose dans tout ça, c’est :
Prenez tout le temps du monde, parce que non, ce n’est pas un préliminaire (à quoi, d’ailleurs ?) mais bien une fusion sexuelle et émotionnelle dans toute sa beauté 😍
Variez les caresses, explorez à deux (ou plus) en douceur et sans objectif – chaque caresse est un plaisir, il n’y a pas que l’orgasme dans la vie !
N’essayez pas de « bien faire » ni de « bien recevoir » : on aime tous des choses différentes, et avec une technique toute faite, vous serez doué.e pour l’un.e et pas pour l’autre. Découvrez-vous, adaptez-vous, renouvelez-vous !
Mettez-y de l’amour, laissez-vous guider par votre instinct et les soupirs de l’autre, lâchez prise, et si c’est bon, DITES-LE !
Enfin, identifiez-vous à ellui dans le plaisir : faites ce que vous aimeriez qu’on vous fasse si vous étiez à sa place 😁

Pour allez plus loin, voici un article issu d’un très beau site – qui malheureusement est menacé de fermeture imminente – n’hésitez pas à vous y abonner si ce que vous y trouvez vous plaît :
L’art du cunnilingus

Belle balade !

%d blogueurs aiment cette page :