Ménopausé.e… et sexy !

Eh oui, la ménopause, ça fait peur à bon nombre d’entre nous 😕 Et c’est fort dommage, parce que plus de la moitié de l’humanité est suscpetible d’y passer, quand-même… et que mine de rien, après la ménopause, il reste encore pas mal d’années !

Pour rappel et dans les grandes lignes, la ménopause, c’est l’arrêt définitif des règles et ses conséquences sur le corps, dont la fin de la fertilité, aux alentours de la cinquantaine, et ce, en quelques années seulement. Un grand bouleversement sur un temps court, donc, pour la personne qui le vit, et pas seulement à cause des conséquences physiologiques. La sévérité du regard de notre société sur ce phénomène en fait une étape de la vie difficile à accepter.

J’en profite pour dire un mot sur l’andropause, notion qui ne fait pas encore l’unanimité dans le monde médical, mais dont on retrouve pourtant des caractéristiques communes chez un certain nombre de personnes nées homme. L’andropause, ce serait un ensemble de changements physiologiques provoqués par une baisse progressive de la production de testostérone et d’autres hormones dites sexuelles, avec des conséquences sur l’érection, la libido, la masse musculaire, etc.

Dans notre société de performance, la ménopause (et l’andropause), c’est tabou : on en parle peu, parce que ce n’est pas considéré comme très glamour. Pour certain.e.s, c’est le début de la fin. La fin de la féminité (ou de la virilité), de la « sexytude », voire de la vie sexuelle, comme un passage vers une vie moins intense, moins intéressante, moins riche physiquement et émotionnellement. Pour beaucoup, donc, c’est « moins ». Pourtant, tout ça, ce sont des croyances limitantes, comme on dit en coaching 😏

Bien sûr que ces phénomènes ont un impact sur le corps, et par conséquent, sur la vie sexuelle, entre autres. Inutile de le nier. Mais outre l’aspect physique de la chose, plus ou moins marqué d’une personne à l’autre, l’aspect émotionnel a une importance primordiale. Et là-dessus, on a davantage de contrôle 💪

Chez nous, la ménopause est souvent vue (très) négativement. Mis à part l’arrêt des règles, à peu près unanimement reconnu comme un soulagement, on n’est pas pressé.e d’y être. Pourtant, cette vision négative n’existe pas dans toutes les cultures. Pour certain.e.s, la ménopause, c’est un accès à un « meilleur » statut en termes de liberté et de respect (fin du devoir de séduction et de reproduction, plus grand pouvoir de décision, plus grande forme d’écoute des pairs, …)

Alors, comment gérer les peurs liées à tout cela pour aborder cette transition plus sereinement ? Comment changer de regard pour dépasser nos a priori et vivre la ménopause avec philosophie, comme un renouveau et non une perte ?

Au travers des 4 épisodes suivants, je vous invite à vous questionner sur ce REGARD que nous portons sur la ménopause et l’andropause, la nôtre, celle de la personne qui partage notre vie, celle des gens qui nous entourent. Un beau voyage dans l’expérience d’hommes et de femmes qui nous offrent des bribes de leur vécu. Parce que oui, il est fort probable qu’on y passe tou.te.s, par ces changements hormonaux. Alors autant s’y préparer 😉

Ménopause pour tout le monde !

Je vous souhaite une belle écoute !

%d blogueurs aiment cette page :