Plusieurs amoureux.ses ? Et pourquoi pas ?

Encore une publication sur le polyamour… parce que c’est encore mal connu et qu’il y a beaucoup de choses à dire ! 😊

Pour rappel, le polyamour, ce n’est pas de la polygamie, ni une excuse pour tromper son.sa partenaire ou je ne sais quelle autre tactique déguisée pour sortir du « droit chemin ». Ce n’est pas non plus une étiquette. Derrière polyamour, il y a mille et une façons d’aimer.

De manière générale, on peut dire que le polyamour, c’est « simplement » considérer qu’il est possible d’aimer plusieurs personnes à la fois, en mode « amoureux.se » et/ou « désirant.e », et d’appliquer cela dans ses relations de manière transparente. Non, ce n’est pas facile, oui, cela peut apporter énormément de bonheur, oui, cela peut faire souffrir. Et ce qui est certain, aussi, c’est que ça ne convient pas à tout le monde. L’exclusivité, c’est bien aussi, tout dépend de quoi on a besoin. Chacun.e son truc, quoi.

Ce que je trouve particulièrement intéressant, dans cette approche des relations, c’est que ça implique de communiquer beaucoup, tout le temps, sans faux semblants, avec une véritable écoute et envie de progresser, pour être plus heureux.se et rendre plus heureux.se. Comme cela devrait être le cas dans toute relation, finalement 😉

Cette semaine, c’est vers Delphine que je vous envoie, au travers de l’excellente série LOVS.
Parce qu’on est tou.te.s différent.e.s, et qu’on a tou.te.s le droit d’aimer à sa manière.

#04 – DELPHINE // Avoir un réseau d’Amoureux comme on a un réseau d’Amis

Belle écoute !

%d blogueurs aiment cette page :